Les trois gardiens de la République Tchèque, Petr Cech, Tomas Vaclik et Tomas Koubek débutent leur échauffement lors de ce premier entraînement en France.

Pour l’Euro 2016, l’équipe de la République Tchèque établit son camp de base à Tours. Le premier entraînement de la sélection tchèque est ouvert au public.

Sous un soleil de plomb, les joueurs tchèques pénètrent sur la pelouse du stade de la vallée du Cher à Tours (Indre et Loire) le tout acclamés par les spectateurs. Petr Cech remercie le public tourangeau. Les joueurs commencent à trottiner. L’équipe de la République Tchèque s’entraîne pour la première fois en France à cinq jours de son entrée dans l’Euro 2016 face à l’Espagne. Pour l’occasion plusieurs Tourangeaux font le déplacement pour différentes raisons : « Je viens parce qu’il y a une belle équipe, explique Alphonse, éducateur au club de foot de Notre-Dame-d’Oé. J’accompagne également quelques jeunes du club pour qu’ils puissent voir les pros. » D’autres viennent admirer une équipe internationale comme Frédérique, 30 ans qui fait le déplacement au stade : « ça change de l’équipe locale et on voit des internationaux de grande classe ». Enfin un fan de foot qui va régulièrement au stade et qui préfère rester anonyme explique « venir voir comment se déroule un entraînement d’une équipe professionnelle ».

Un seul entraînement public

L’équipe tchèque fait de la ville de Tours son camp de base pour le championnat d’Europe. Conformément au règlement de l’UEFA, l’équipe doit rendre public au moins un entraînement après son arrivée en France. Un entraînement doit également avoir lieu sur le terrain d’entraînement officiel avant le premier match de l’équipe dans le tournoi. Service minimum pour les Tchèques qui remplissent les deux conditions lors de cet unique entraînement ouvert au public. Pour souhaiter « Bienvenue à la République tchèque » comme le disent les affiches placardées un peu partout dans la cité tourangelle. De très nombreux spectateurs (environ 4000 selon la Nouvelle République) se sont rendus au stade pour ce premier entraînement. « Je suis ravi de voir que beaucoup de jeunes sont venus voir l’équipe tchèque » se félicite devant l’assistance de la vallée du Cher Xavier Dateu, adjoint au maire en charge des sports à la ville de Tours. Le district de football d’Indre et Loire a même proposé des réservations pour les clubs souhaitant faire le déplacement à Tours. Pourtant certains regrettent que ce soit l’unique entraînement ouvert au public : « ça fait un peu starlette » confie un spectateur (la majorité des équipes font un seul entraînement public durant la compétition ndlr.)

Un succès populaire

Le succès est incontestable, le public tourangeau est celui qui s’est le plus déplacé lors de cette journée d’entraînement du 8 juin. Les spectateurs tirent profit de cet événement. Certains prennent des selfies ou obtiennent des autographes de stars comme Cheh, Rosicky ou Plasil. D’autres comme Alphonse, a « vu des exercices intéressants qu’on peut reproduire au club ». Frédérique se félicite du fait « que de personnes viennent de loin pour assister au spectacle. J’ai rencontré des personnes qui viennent de Nouzilly (23 km de Tours). » Mais certains se plaignent du fait que le public ne soit pas plus nombreux : « c’est dommage car ce n’est pas tous les jours qu’une équipe nationale vient s’entraîner près de chez soi » se lamente un membre du public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.