Le conservateur David Cameron a été réélu haut la main premier ministre du Royaume-Uni alors que les sondages prévoyaient des résultats serrés avec le parti travailliste. Ed Miliband, leader des travaillistes, a été contraint de démissionner, tout comme le chef du parti libéral démocrate et celui de UKIP. La surprise de ce scrutin, c’est la percée du parti nationaliste écossais, le SND.

 

Crédit images : AFP / Sky News / BBC News / Channel 4 / Labor Party (YouTube).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.