En ce mois de juillet, la grogne des agriculteurs ne faiblit pas. Après les Taxis au mois de juin, ce sont maintenant les agriculteurs qui bloquent barrages et autoroutes pour protester contre des marges toujours plus faibles face à la grande distribution et des charges patronales toujours plus hautes.

Sujet/Montage : Thomas Despre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.