A l’instar de plus de 10 millions d’Apple Addicts j’ai cédé à la tentation. Heureux propriétaire de ce modèle dernier du nom,  je vous livre mes premières impressions…

Iphone 6 et 6 plus.

iPhone 6 et 6 plus.

Une taille encombrante ?

Apple change ses codes et opte pour un modèle plus spacieux afin de rivaliser avec les nouveaux prototypes de ses concurrents. Il était temps !
En effet c’est un écran de 4,7 pouces de diagonale qui voit le jour pour l’iPhone 6 et de 5,5 pouces pour le 6 Plus. Si la taille avait pu dans un premier temps effrayer les coutumiers de la marque, il n’y a aucune crainte à avoir à mon sens. L’iPhone 6 continue de se glisser facilement dans la poche et est largement utilisable d’une seule main. Ses nouvelles dimensions qui l’assimilent à la phablette, permettent de surfer plus facilement et limitent les fautes de frappe.

Il s’agit également du modèle le plus fin jamais conçu par l’entreprise, un amincissement qui facilite la prise en main.

Un design idéal

Fidèle à ses moeurs, Apple a choisi de miser sur l’élégance et la sobriété. Sa coque en aluminium est en effet toujours plus séduisante et apporte une note distinguée non négligeable. On peut l’assimiler à celle de l’iPad air.
Exit les bords à 90°, Apple délaisse cet aspect rectangulaire et choisit d’arrondir les angles. Une réussite puisque la prise en main n’en est que plus confortable.

A noter, son poids plume : 129 grammes.

Une meilleure autonomie

Apple a tenté d’améliorer une de ses tares : l’autonomie. En effet on peut constater un progrès vis à vis de son prédécesseur. Ce qui, on peut l’avouer n’était pas difficile… Un IPhone 6 utilisé parcimonieusement peut aisément tenir 2 jours. En revanche en cas d’utilisation intensive, il n’excédera pas la journée. Une amélioration effective mais relative : Apple devra encore travailler ce domaine car ce n’est pas suffisant pour rivaliser avec celle du Nokia Lumia notamment.

L’appareil photo

Pas de changements majeurs puisque le nombre de pixel stagne à 8 millions. Cependant une meilleure détection des visages et des mouvements ainsi qu’une mise au point quasi instantanée. A l’arrivée , des photos de qualité , et d’une grande précision.
Néanmoins un point négatif quant à l’appareil photo, celui ci dépasse quelque peu de la coque trop fine pour l’envelopper . Il vous faudra renforcer votre vigilance, car une chute pourrait le réduire à néant…

Un écran haute définition

Un excellent contraste, une image laissant transparaître les moindres détails et ce quel quel soit l’angle de vue. Un écran rétina époustouflant de 326 pixels par pouce, sans aucun doute l’un des meilleurs du marché à ce jour. Si la qualité de l’image est optimisée pour l’iPhone 6 Plus, l’iPhone 6 n’en reste pas moins irréprochable sur ce point.

Une fluidité impressionnante

Rapide et puissant il convient à tous types d’utilisation (navigation, multimédia…) .
Sa fluidité hors norme fait de l’iPhone 6 une véritable console de poche, idéale pour les adeptes de jeux vidéos.

Autres plus :

Iphone 6

Iphone 6

  • Une connectivité excessivement rapide avec tous les réseaux , wifi, 4G.
  • Une dématérialisation des moyens de paiement.
  • Une touche ID efficace  et pratique.

Un prix excessif  ?

Bien que présentant toutes les caractéristiques du smartphone idéal, les prix pratiqués par l’entreprise restent un peu exagérés.

Non, Apple n’a pas ré-inventé l’iPhone. Si l’on occulte la taille et le design, ils n’ont fait que perfectionner leur produit. Aucun changement majeur n’est à signaler.

Également à déplorer l’absence de port permettant d’accueillir une carte mémoire pour accroître sa capacité de stockage.

Au vue du prix quelque peu onéreux il est inutile pour les utilisateurs pleinement satisfaits de la taille de leur iphone 5/5C/5S d’investir dans ce nouveau modèle.

Celui s’adresse davantage aux détenteurs l’iPhone 4S qui souhaiteraient se renouveler.

Chers Apple Addicts maintenant que vous disposez d’éléments critiques, je vous laisse faire un choix.

3 Commentaires

    • Juliette Loirat- Boscher

      Non, pas le mien en tout cas. Maintenant vu sa finesse c’est pas impossible de l’imaginer.

      Répondre
  1. Tom Classe

    Je reste assez septique, la densité de pixel reste assez « classique » et même en dessous de la concurrence, quand on voit le LG G3 à 538ppi, pareil pour le Note 4 et bien d’autres, Apple font toujours leur feignant sur leur écran, alors oui le retina rend bien, mais y pas que ça qui compte.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.