Vendredi dernier à Paris s’est réuni le beau monde du cinéma français à l’occasion de la 40e cérémonie des Césars. Orchestrée par l’acteur Edouard Baer, cette année fut encore riche de bourdes et bides. Du côté de nos voisins américains, à Los Angeles, c’est le film Birdman qui est le grand vainqueur de cette 87e cérémonie des Oscars. Retour sur un week-end spécial cinéma.

Paris : une soirée agrémentée de gaudrioles

Ce fut une cérémonie longue où les gaudrioles d’Edouard Baer ont peu amusé les téléspectateurs, ainsi que l’ensemble des acteurs présents tout au long de cette soirée du cinéma français. L’acteur, fort connu pour son humour bien à lui, n’a pas toujours obtenu le rire escompté de la part de son public. Voulant introduire l’entrée en scène de Julie Gayet et Denis Podalydès, le maître de cérémonie lance: « Ils sont ensemble dans la vie, un couple, à la scène et à la ville ». La compagne de François Hollande, visiblement mal à l’aise, garde le silence. Elle venait remettre le César du meilleur espoir masculin, attribué à Kévin Azaïs pour Les Combattants, de Thomas Cailley.

Le palmarès complet à consulter >> ici

 

Los Angeles : une soirée prestigieuse

Birdman est le grand vainqueur de cette 87e soirée des Oscars. Ce dernier remporte 4 prix dont celui du meilleur film et du meilleur réalisateur. Boyhood, quant à lui, obtient l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, décerné à Patricia Arquette. Pour terminer, The Grand Budapest Hotel remporte 4 Oscars dont celui de la meilleure bande originale, composée par un certain Alexandre Desplat.

Le palmarès :

Meilleur film: Birdman

Meilleur réalisateur: Alejandro González Iñárritu pour Birdman

Meilleur acteur: Eddie Redmayne dans Une merveilleuse histoire du temps

Meilleure actrice: Julianne Moore dans Still Alice

Meilleur acteur dans un second rôle: J.K Simmons dans Whiplash

Meilleure actrice dans un second rôle: Patricia Arquette dans Boyhood

Meilleur scénario: Birdman

Meilleur scénario adapté: Imitation Game

Meilleur film d’animation: Les Nouveaux Héros

Meilleur film étranger: Ida de Pawel Pawlikowski

Meilleur documentaire Citizenfour de Laura Poitras

Meilleure musique: The Grand Budapest Hotel

Meilleure chanson: Selma

Meilleure photographie: Birdman

Meilleurs décors: The Grand Budapest Hotel

Meilleurs costumes: The Grand Budapest Hotel

Meilleurs maquillages: The Grand Budapest Hotel

Meilleurs effets visuels: Interstellar

Meilleur montage: Whiplash

Meilleur montage sonore: American Sniper

Meilleur mixage: Whiplash

Meilleur court métrage: The Phone Call

Meilleur court métrage d’animation: Feast

Meilleur court métrage documentaire: Crisis Hotline: Veterans Press 1

 

Sources : Paris Match // Le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.