Nouveau terrain, tribune toute neuve, espace rénovés… pour l’édition 2019 du tournoi la Fédération Française de Tennis dévoile le nouveau visage de Roland Garros.

Le projet était sur les rails depuis 2010, il aura fallu attendre près de 10 ans pour voir sortir de terre le nouveau Roland Garros. Objectif de cette rénovation : se hisser au niveau des grands tournois internationaux comme Wimbeldon ou l’US Open et surtout préparer les Jeux de Paris 2024 qui poseront leurs valises Porte d’Auteuil pour les épreuves de tennis.

Après la livraison du vaste court n°18 l’année dernière et la rénovation de plusieurs courts annexes, c’est l’inauguration du court Simonne Mathieu qui était à l’honneur cette année. Du nom de l’ancienne championne de tennis, ce court, au plein coeur des serres d’Auteuil, devient le troisième plus grand stade de l’enceinte sportive avec 5 000 places. Plusieurs affiches de rêves sont d’ors et déjà annoncées pour le plus grand plaisir des spectateurs qui pourront profiter des matchs y compris à la nuit tombée grâce aux projecteurs installés au dessus des tribunes.

IMG_8701

Le court central Philippe Chatrier à lui aussi commencé sa mue. Avant de se voir doté d’un toit rétractable l’année prochaine (pour le tournois 2020), le central a déjà vu tout ses sièges remplacés pour le confort des spectateurs. Exit les fauteuils en plastique vert typique de Roland Garros, place à des assisses en bois, rembourrées et en cuir gris. On mesure assez vite les ambitions luxueuse des architectes.

IMG_8699

Le projet « Nouveau Roland-Garros » doit se poursuivre l’année prochaine. Après la rénovation des fauteuils, le court Philippe Chatrier connaitra une ultime transformation : l’installation d’un toit rétractable. Ainsi, la pluie ne pourra plus venir perturber les grandes affiches du plus grand tournois français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.