Le 25 janvier dernier, l’élection d’Alexis Tsipras faisait trembler l’Europe. En effet le parti radical de gauche arrivait en tête aux élections législatives. Alexis Tsipras était nommé Premier ministre de la Grèce. Syriza est aujourd’hui la seule formation de gauche radicale au pouvoir.

Les deux principales promesses du parti, la sortie de la zone euro, ainsi que l’arrêt des  politiques d’austérité, sont pour le moment mises de coté. En effet depuis son élection, Alexis Tsipras se fait très rare dans les médias, Bruxelles montre beaucoup de réticence à la sortie de la Grèce de la zone euro qui provoquerait une cacophonie sur l’ensemble des marchés boursiers européens et remettrait en question la puissance de la zone euro. Pour le moment la sortie de l’Union Européenne ne semble pas envisageable.

Actuellement on ne peut pas constater une amélioration de la situation économique de la Grèce. Néanmoins jusqu’à présent la Grèce a remboursé tous ses créanciers à la date prévue ; de plus, Alexis Tsipras avait promis qu’une fois au pouvoir il rouvrirait l’ERT, cette promesse a été tenue. Cependant le quotidien Libération a recueilli les propos d’un  haut fonctionnaire grec assez pessimiste sur la situation du pays « En réalité, sans nouveau prêt, on pourrait tenir jusqu’à l’été ». Le gouvernement est donc en négociation avec ses créanciers.

Aujourd’hui le parti radical fait face à de grandes difficultés, notamment dans l’application de ses politiques, qui sont souvent ralenties par les hautes autorités Européennes. Aucun indicateur ne montre une amélioration de la situation grecque. Cette politique de relance très coûteuse risque de repousser  la revalorisation du SMIC, qui était très attendue. Le 12 mai dernier Yanis Varoufakis, le ministre des Finances, à l’issue de l’Eurogroupe déclarait : «il n’y aura plus d’argent dans les caisses d’ici 15 jours ».

Les prochaines semaines seront décisives pour la Grèce et pour la zone euro. Alexis Tsipras va donc devoir faire ses preuves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.